À propos de la démesure de la tour de Beaulieu

Avec le projet de tour de Beaulieu, la ville de Lausanne se voit en ville modèle et moderne. Toutefois, malgré l’acceptation du conseil communal, un comité d’opposants a fait aboutir un référendum qui a pour conséquence une votation communale le 13 avril prochain.

Comment juger de la “démesure” ?

Il ne s’agit pas ici de faire l’étalage de tous les arguments contradictoires des soutiens et opposants à la tour de Beaulieu (retrouvez leurs sites internet ici : Comité de soutien pourlausanne.ch ; Comité d’opposants tatoua-non.ch ; Site du projet beaulieu2020.ch), mais plutôt d’apporter un élément au débat de la “démesure”, un terme fréquemment repris, en particulier dans le discours du comité référendaire. Petit tour d’horizon des tours en Suisse et dans le monde :

TourdeBeaulieuLausanne

Image en pleine taille (7000×4000)

L’image est librement réutilisable selon les termes de la licence CC-BY avec lien vers ce billet.

Fondamentalement, la “démesure” est une notion relative. On peut discuter de la pertinence de la comparaison entre la tour de Beaulieu et les plus grandes tours de New York ou de Dubaï (cette dernière étant plus de 9x plus haute que le projet lausannois, voir échelle bleue à droite), mais c’est bien d’une question de comparaison qu’il s’agit. Plus proche de nous, la comparaison avec d’autres constructions suisses n’est pas sans intérêt.

TourBeaulieuSuisse

La question demeure, qu’est-ce que la démesure ? Est-ce que la tour de Beaulieu dépareille plus dans une ville très accidentée comme Lausanne que la tour de la RTS dans un quartier complètement plat de Genève ? Et qu’en est-il de la tour d’Ivoire de Montreux, qui borde le lac ?