Musique et numérique : Un “choeur virtuel” pour faire chanter Brahms

Choeur Virtuel WaldesnachtÀ l’heure de la révolution numérique, l’intégration des outils produits par cette dernière dans la sphère du pédagogique peut se révéler être un pari instructif et dynamisant.

Le “choeur virtuel des gymnasiens vaudois” est un projet de fin d’études (Master HEMU Lausanne) dirigé par Céline Cherix. Dans le courant de l’année 2012, celle-ci a mis sur pieds un site internet [soupir.ch] proposant des documents, une marche à suivre ainsi que des vidéos d’accompagnement à destination des classes de musique des gymnases[1] du canton de Vaud. En plus des classes qui ont utilisé ce matériel pour apprendre le chant Waldesnacht de Brahms, 4 enseignant(e)s lausannois[2] ont impliqué leurs élèves dans la démarche d’enregistrement. Ce sont donc 32 vidéos, enregistrées à la maison ou dans les salles d’informatique des établissements concernés, qui ont été finalisées dans le montage ci-dessous:

Inspirée des virtual choir d’Eric Whitacre [3], cette expérience permet de faire vivre l’art choral à une large audience. Alors qu’un tel processus génère d’évidentes questions de qualité (qualité du produit puisque les webcams ne sont pas des enregistreurs professionnels, mais aussi et surtout qualité de l’expérience chorale dénuée du rapport émotionnel des choristes au directeur) il n’en est pas moins une expérience tout à fait remarquable pour les choristes qui prennent mieux conscience de l’intégration de leur individualité dans un tout cohérent.

Voir cette vidéo sur YouTube

[1] Equivalence pour le reste de la francophonie: Lycée
[2] Etablissements de Provence, Beaulieu et Auguste Piccard
[3] Liens vers ses choeurs virtuels: “Lux Aurumque” – “Sleep” – “Water Night