Départementales 2015 : les résultats bruts en un graphique

Les résultats du premier tour des élections départementales en France sont rendus difficilement lisibles par le flot de commentaires politiques de tout bords qui les accompagnent (entre ceux qui ont “gagné” ou “pas trop perdu”, etc.). Cette subjectivité est en partie la conséquence du système d’étiquetage qui ne permet pas au non-initié de calculer précisément le score d’un parti puisque ses candidat(e)s sont éparpillés sous des bannières multiples, qui varient en fonction des circonscriptions électorales.

La carte ci-dessous propose un récapitulatif des résultats des listes en présence. Elle ne renseigne pas sur la force électorale des partis eux-mêmes, mais exprime le rapport de force entre les listes sur la base des seules données brutes, les votes par binômes :

Résultats du premier tour des départementales 2015

CC-BY-SA Réutilisable librement avec lien vers ce billet (image en pleine taille ici)

Légende des abréviations : Extrême gauche (Ext. G.), Front de Gauche (FG), Parti de Gauche (PG), Parti communiste français (PCF), Parti Socialiste (PS), Union de la gauche (UG), Parti radical de gauche (PRG), Europe-Ecologie-Les Verst (EELV), Divers (Div.), Mouvement Démocrate (MoDem), Union du Centre (UC), Union Démocrates et Indépendants (UDI), Union pour un Mouvement Populaire (UMP), Union de la Droite (UD), Debout la France (DLF),  Divers droite (Div. D.), Front National (FN), Extrême droite (Ext. D.).
Couleurs : selon classification Le Monde
Données : Ministère de l’Intérieur

À propos du classement des “étiquettes”/”nuances”/”listes” (etc.), lire Départementales: “divers gauche” ou “union de la gauche”, le flou des étiquetages agace les partis.