Justice sociale : Soigner le mal plutôt que tenter d’en calmer les symptômes !

Christian LevratDans son message du 1er mai, Christian Levrat (président du Parti Socialiste Suisse) commente l’actualité politique suisse, sans concessions pour les gesticulations de ceux qui cherchent à calmer la colère populaire en appliquant des solutions à court terme pour palier au délitement de la confiance face à un marché de l’emploi toujours plus difficile d’accès.

Restaurer le contrat social, garant de l’équilibre helvétique, c’est trouver et mettre en oeuvre des solutions à plus long terme, dont voici quelques propositions :

  • Limiter les salaires des top-managers (en les rendants par exemple dépendants des salaires minimaux de l’entreprise, comme le propose l’initiative populaire 1/12)
  • Introduire des salaires minimaux dans toutes les branches (plus de 450’000 salariés gagnent moins de 4000.- par mois en Suisse, le revenu de la classe moyenne stagne depuis 2002)
  • Etendre les conventions collectives de travail (pour que tous les salaires soient régulièrement indexés à la hausse de productivité)
  • Améliorer les rentes AVS (le dossier progresse si lentement qu’il n’est plus assuré que jeunes et vieux puissent vivre dans la dignité)