Littérature et réseaux sociaux : #MyTopTenBooks

Lancée sur Facebook à l’initiative de la Librairie du Midi (Oron) qui fête ses 10 ans, la fièvre des “top ten” personnels essaime depuis samedi 5 avril, au gré des bonnes volontés et de la curiosité des lecteurs qui se lancent dans ce petit exercice aux allures de “madeleine de Proust” (tant une bibliothèque témoigne du parcours littéraire et sentimental de son propriétaire). Le projet a déjà fait l’objet de la chronique radio “Sonar” de Magali Philip d’hier et d’un billet de Mlle Funambuline. Continuant son bout de chemin sur les réseaux sociaux, la dynamique s’est désormais étendue à Twitter, via le hashtag #MyTopTenBooks.

[EDIT: L’analyse quantitative des contenus des top-ten est désormais disponible : #MyTopTenBooks : visualiser le réseau des affinités littéraires]

Heureux de constater que le support numérique peut également être le théâtre de partages culturels très personnels, je partage également mon “top ten” (l’ordre n’est pas significatif) :

  • Dostoïevski “Le double“, terrifiante expérience de malaise intérieur, dans le froid St-Pétersbourg.
  • Camus “L’homme révolté“, ouvrage fondamental de la “pensée de midi”.
  • Tolstoï “Anna Karénine“, même si on n’aime pas les histoires d’amour.
  • Hugo “Les travailleurs de la mer“, une merveille de dentelle descriptive des éléments déchaînés.
  • Jarry “Ubu roi” et autres pièces, le génie ‘pataphysique.
  • Kazantzaki “Le Christ recrucifié“, un roman mystique qui force à la tolérance.
  • Ramuz “L’amour du monde“, un village intemporel dérangé par l’arrivée de l’Autre, le plus profond Ramuz.
  • Soljenitsyne “Le premier cercle“, l’individualité face à la froideur invincible de la répression.
  • La Bible, unique dans la diversité de son contenu, inspirante et vivante.
  • Mann “La montagne magique“, blancheur de la montagne, blancheur de la mort omniprésente dans la maladie.

… et je vous invite à en faire de même !

Je me réjouis de découvrir d’autres sélections personnelles, au fil du hashtag #MyTopTenBooks (ci-contre), et de recevoir vos éventuels commentaires sur ma propre bibliothèque !

MyTopTenBooks