#MyTopTenBooks : visualiser le réseau des affinités littéraires

MytoptenbooksEt si c’étaient les lecteurs qui définissaient le “top-ten” des ouvrages et auteurs plutôt que les chiffres de vente des kiosques de gare ? Alors que les réseaux sociaux bruissent désormais des “top-ten” personnels des internautes qui prennent en photo la pile de leurs 10 ouvrages préférés (voir mon récent billet à ce sujet), il est temps de faire le point sur les tendances qui s’y dessinent en termes d’affinités entre genres et auteurs.

Cette étude est un travail collectif mené avec Funambuline et Yannick Rochat. Retrouvez leurs billets, complémentaires à celui-ci :

“MyTopTenBooks” chez Funambuline“MyTopTenBooks” chez Yannick Rochat

Le réseau complet

TopTenComplet

Cette visualisation porte sur les top-ten partagés par les internautes dans les 10 jours qui ont suivi le lancement du hashtag #mytoptenbooks. Ils ont été répertoriés sur Facebook, Twitter et Instagram puis compilés et transcrits. L’échantillon est fort de 158 top-ten (ont été laissé de côté les top-ten fantaisistes ou complètement illisibles). Chaque auteur est donc forcément relié aux 9 autres qui composaient un top-ten (chiffres variable puisque certaines listes ne contenaient pas exactement 10 livres). On observe des top-ten isolés (sur la droite de la visualisation), des grappes de 10 auteurs qui ne sont pas reliées au reste du réseau parce que présents dans un seul top-ten. Il apparaît également qu’une majorité de top-ten reprennent un ou plusieurs auteurs d’autres top-ten, créant une nébuleuse assez compacte au centre. Ceci étant, la densité du réseau n’est pas très élevée, l’auteur le plus cité n’apparait pas dans plus de 10% des top-ten. [Afficher l’image en plein écran]

Le top-ten “compilé”

TopTen

Comme le hashtag #MyTopTenBooks a continué son chemin sur les réseaux sociaux depuis la compilation de ces informations, ce Top-ten n’est pas définitif.

Le “coeur” du réseau

TopTenSimple

Ce graphe simplifié est l’exacte reproduction du graphe complet présenté plus haut auquel on a retiré tous les liens “uniques”. Il s’agit donc d’une représentation qui met en scène les auteurs les plus connectés entre eux (entre 2 et 4 connexions). On trouve une proximité “maximale” entre deux auteurs qu’à deux reprises : entre Camus et Orwell et entre Céline et Ellis (seuls couples d’auteurs à être cités simultanément dans 4 top-ten). [Afficher l’image en plein écran]

Quelques réseaux d’auteurs

On s’intéressera avec intérêt aux positions de quelques figures “intermédiaires” qui, sans être sur les trois premières marches du podium, sont très connectées et nous permettent d’observer des “régions” dans le réseau complet. Les trois exemples ci-dessous ont été choisis pour leur complémentarité (ils touchent chacun une région différente du réseau).

Le réseau de Marcel Proust

TopTenProust

Marcel Proust est signalé en blanc. Tous les auteurs avec lesquels il apparaît dans les top-ten sont en vert.

Le réseau de Stephen King

TopTenKing

Stephen King est signalé en blanc. Tous les auteurs avec lesquels il apparaît dans les top-ten sont en rouge.

Le réseau de Boris Vian

TopTenVian

Boris Vian est signalé en blanc. Tous les auteurs avec lesquels il apparaît dans les top-ten sont en jaune.

À propos

En plus des billets de Funambuline et Yannick Rochat, retrouvez les top-ten littéraires dans la chronique radio Sonar RTS, dans la Tribune de Genève, dans le journal télévisé RTS et sur les blogs de Yann Heurtaux et Evren Kiefer. Et n’hésitez pas à partager vos propres coups de coeur littéraires avec le hashtag #MyTopTenBooks !

[Update] Le réseau complet avec les noms

Pour les passionnés, une nouvelle version du réseau complet qui affiche tous les noms des auteurs cité au moins deux fois (afficher les noms des auteurs cités une seule fois rend le graphe très difficilement lisible), disponible en cliquant ici dans une résolution qui permet un zoom efficace sur les noms.

TopTenNoms