Les Suisses donnent un signal fort contre les rémunérations abusives !

Les 26 cantons suisses ont voté d’une même voix ce dimanche 3 mars 2013 en acceptant massivement (aux deux tiers de la population) l’initiative de Thomas Minder ”Contre les rémunérations abusives” (contre les “arnaqueurs”, en allemand). Au niveau fédéral, ils ont également très largement accepté une modification de la loi sur l’aménagement du territoire (LAT) et refusé un arrêté sur la politique familiale qui, bien qu’il ait reçu les votes de la majorité populaire n’a pas passé la rampe de la majorité des cantons.

Initiative “contre les rémunérations abusives”

Abzockerei

Les 26 cantons suisses sont représentés par des cercles d’aire proportionnelle à leur population (OFS 2011). Ils sont placés selon deux axes : le taux de participation (vertical) et le pourcentage de “OUI” (horizontal).

Note : liste des abréviations de cantons

Die 26 Schweizer Kantone sind durch Kreise der Fläche proportional zu ihrer Bevölkerung (BFS 2011) vertreten. Sie werden entlang von zwei Achsen platziert: die Stimmbeteiligung (vertikal) und den Prozentsatz der “JA” (horizontal).

Hinweis: Liste der Abkürzungen

Arrêté sur la politique familiale

Cette votation a très clairement divisé la Suisse, cela apparaît sur le graphique ci-dessous. Alors que le texte est accepté par 54.3% de la population totale, seuls 10 cantons sont majoritairement en sa faveur (contre 13). L’arrêté est donc rejeté en vertu de la règle de la double majorité, une règle qui donne un poids supplémentaire aux petits territoires vis-à-vis des très grands cantons, souvent urbains.

Famille

Loi sur l’aménagement du territoire

L’isolement du Valais est rendu absolument évident par le graphique :

LAT

Vous aimez voir se conjuguer politique, statistiques et visualisation de données ? Suivez le blog de Claude Longchamp (et son dernier post, dans le thème de celui-ci).