[Votation en graphique] Inégalités et salaire minimum

Alors que la Suisse fait partie des pays les plus riches du monde, elle se classe également très bien dans le palmarès des sociétés inégalitaires. Ce 18 mai 2014, à une très forte majorité (73.6%), le peuple suisse a toutefois balayé une initiative proposant d’instaurer un salaire minimum de CHF 4000.-/mois.

Inégalités et résultat du vote sur le salaire minimum

Votation sur le salaire minimum

Cliquez ici pour la version pleine taille. Licence CC – réutilisable avec lien vers ce billet.

Le coefficient de Gini est utilisé pour mesurer le degré d’inégalités de fortune dans une population donnée. Une étude du Département des Finances (2008, voir le rapport ici) pointe les disparités importantes en Suisse, et met en évidence des différences remarquables entre cantons. On constate ici que tous les cantons qui frôlent le maxima du coefficient de Gini n’ont pas voté de la même façon sur l’initiative populaire “salaire minimum” : alors que Genève et Bâle font partie des cantons les plus progressistes en la matière, Nidwald est dans le peloton de queue.

 Autres graphiques de votations :

Votation suisse sur l'achat d'avions de combat GripenVotation sur l’achat des avions de combat Gripen

18 mai 2014

Initiative contre les pédophiles

Votation sur l’initiative pour que les pédophiles ne travaillent plus avec des enfants

18 mai 2014

ImmigrationDeMasseVotation

Votation sur l’initiative contre l’immigration de masse

9 février 2014