Votations : le peuple suisse n’élira pas son gouvernement !

Votations9juinConseilFederalAsileAlors que l’UDC (Union Démocratique du Centre, extrême-droite) soumettait aux votants suisses une initiative fédérale proposant de donner au peuple l’autorité sur l’élection du Conseil fédéral (exécutif, élu jusqu’à présent par les deux chambres parlementaires), la population a fait savoir son refus en glissant plus de 76% de bulletins “NON” dans les urnes de ce dimanche 9 juin. Les votants ont par contre plébiscité la modification de la loi sur l’asile.

CerclesN.B.: Les 26 cantons suisses sont représentés ci-dessous par des cercles d’aire proportionnelle à leur population (OFS 2011). Ils sont placés selon deux axes : le taux de participation (vertical) et le pourcentage de “OUI” (horizontal). Note : liste des abréviations de cantons

CerclesNB: Die 26 Schweizer Kantone sind nachfolgend durch Kreise der Fläche proportional zu ihrer Bevölkerung (BFS 2011) vertreten. Sie werden entlang von zwei Achsen platziert: die Stimmbeteiligung (vertikal) und den Prozentsatz der “JA” (horizontal). Hinweis: Liste der Abkürzungen

 

Le peuple n’élira pas le Conseil fédéral

Les 26 cantons suisses se sont exprimés d’une même voix en large défaveur du projet de faire élire l’exécutif fédéral directement par l’ensemble de la population. Actuellement, la population de chaque canton élit un certain nombre de représentants dans les deux chambres du parlement fédéral. Ces dernières se chargent ensuite d’élire le gouvernement. Au-delà de l’unanimité des cantons, on observe un taux de participation global relativement bas ainsi qu’une position surprenante du canton du Tessin (TI) dont les opposants à l’initiative UDC ont souvent évoqué le risque de mise à l’écart en cas de OUI. Cette menace de ne plus voir d’italophones au gouvernement en cas d’élection par le peuple semble n’avoir que peu porté ses fruits.

ConseilFederal

À propos de l’initiative : Mauvais médicament avec six effets secondaires (Roger Nordmann)

Durcissement de la loi sur l’asile

Contre-carrée par un référendum, la modification de la loi sur l’asile a été soumise au peuple avec beaucoup de succès puisqu’elle a été soutenue par 78.5 % des votants. Bien qu’aucun “Röstigraben” (cette frontière symbolique entre cantons francophones et germanophones) n’apparaisse de manière évidente en terme de rapport OUI/NON, les cantons romands sont clairement en queue de peloton (60-77%) en matière de plébiscite.

Asile